Formulaire de contact

Agenda

Grâce au Fonds Social Européen, e-graine va pouvoir démultiplier son impact et ses actions innovantes d’éducation à la citoyenneté mondiale, en soutenant la création de nouvelles associations régionales et antennes locales là où des besoins non couverts seront identifiés, et par conséquent la création d’emplois (porteurs de sens!) sur ces territoires !

Capture d’écran 2018-11-15 à 17.15.32

Depuis les débuts d’e-graine, ses acteur.trice.s se fédèrent avec enthousiasme et conviction autour de l’idée que l’éducation sera un moteur essentiel de la transition vers un monde plus solidaire et responsable. Ils.elles ont eu à coeur de défendre l’idée de professionnaliser l’éducation populaire – d’abord au développement durable, puis à la citoyenneté mondiale – et se sont inscrit.e.s dans les principes et valeurs défendus par l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Dix ans plus tard, en 2017, l’Union des associations e-graine a été sélectionnée comme lauréate du programme P’INS – de la fondation Macif et de l’Avise – qui accompagne les porteurs de projets socialement innovants dans leur essaimage : une reconnaissance du secteur qui démontre notre capacité à convaincre et à embarquer de nouveaux partenaires dans cette aventure. Au cours de cet accompagnement, qui s’est étalé de novembre 2017 à mai 2018, l’Union des associations e-graine a pu poser les premières bases de la capitalisation et de la modélisation de son activité en vue d’en assurer une meilleure transmission aux associations existantes et futures.

En 2018, c’est une grande nouvelle qui a réjouit toutes les équipes d’e-graine : le Fonds Social Européen a cru en nos actions et s’investit aujourd’hui à nos côtés pour continuer ce travail, semer et faire grandir des « e-graines » sur de nouveaux territoires de France métropolitaine. Ainsi, le projet de “développement d’un réseau d’associations proposant une offre d’accompagnement pédagogique des transitions vers un développement durable sur les territoires” a été retenu dans le cadre de l’appel à projet “Soutenir le changement d’échelle des entreprises de l’ESS créatrices d’emploi”.

Faire grandir le mouvement en restant toujours au plus près des territoires

La subvention accordée par le FSE permettra à l’Union des associations e-graine d’accélérer son travail de capitalisation en s’appuyant sur l’expérience de 5 associations régionales existantes (Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie) pour leur proposer un accompagnement optimal. Nous serons alors également en mesure de répondre aux sollicitations provenant d’autres régions et ainsi d’accompagner de nouveaux porteur.se.s de projet qui souhaiteraient rejoindre le mouvement pour proposer sur leur territoire une offre complémentaire d’éducation à la citoyenneté mondiale, que ce soit à l’échelle régionale ou locale.

En effet, pour agir local, e-graine a choisi une organisation territoriale. Démarche déjà bien enclenchée en Île-de-France avec un découpage en 3 zones d’action distinctes, nous avons la volonté de disposer de bureaux dans différents lieux pour appréhender les problématiques locales et ne pas offrir de solutions « hors sol » aux citoyen.ne.s, collectivités et autres acteur.trice.s de la société. En 2016, c’est en Auvergne-Rhône-Alpes que nous avons lancé cette démarche pour nous éloigner du Grand Lyon et découvrir un territoire avec des enjeux bien différents du côté de Chambéry.

Il nous semble essentiel de mentionner la complémentarité du projet du mouvement associatif e-graine. La collaboration avec les acteur.trice.s du territoire à, en effet, toujours fait partie de l’ADN d’e-graine : notre démarche d’implantation consiste à aller à la rencontre des associations, collectivités et autres porteur.se.s d’initiatives pour la transition sur les territoires, soutenir les actions existantes, et participer au sein des réseaux afin de stimuler une dynamique collective pour construire ensemble une autre éducation pour un autre monde. Ainsi, nous bénéficions d’un bon accueil et cela nous permet d’avoir un impact plus rapidement.

Grâce au financement du Fonds Social Européen, nous allons ainsi pouvoir mettre en œuvre notre expertise en pédagogie active au service des transitions, à plus grande échelle et notamment dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV) et les zones rurales, où les acteur.trice.s de l’éducation au changement sont peu présent.e.s, pour que toute la société aille de l’avant, et, de cette façon, créer de nouveaux emplois.

La citoyenneté mondiale : un enjeu à toutes les échelles

Donner envie d’agir au niveau local pour une citoyenneté mondiale c’est l’enjeu que défend e-graine et c’est pour cela que nous mettons en place des outils et des animations autour de l’éducation à la citoyenneté mondiale (ECM). e-graine défend d’ailleurs la définition de l’UNESCO : « l’éducation à la citoyenneté mondiale a pour objet de donner aux apprenants les moyens d’assumer un rôle actif pour affronter et résoudre les défis mondiaux et apporter une contribution active à la mise en place d’un monde plus paisible, plus tolérant, plus inclusif et plus sûr ».
L’ECM répond donc pleinement aux enjeux des territoires en France et dans le monde pour favoriser le « vivre ensemble » et le « faire ensemble ». En réunissant des associations régionales d’ECM, en formant des professionnels de l’éducation, qui se positionnent comme des accompagnateur.trice.s de la transition, les associations e-graine répondent aux besoins d’accompagnement vers la citoyenneté mondiale. Au niveau personnel, interpersonnel et collectif.

Lucie

Laisser un commentaire

Événements à venir

Depuis que je lis la lettre d’info…