Formulaire de contact

Agenda

Assis dans la salle de conférences sobre et élégante du Pavillon de l’eau à Paris, une centaine d’enfants de 7-8 ans s’apprêtent à participer à une animation d’une heure trente sur la qualité de l’eau. Mais en retiennent-ils quelque chose ?

 

Bien plus qu’une conférence : une conférence animée !

L’animateur arrive sur la scène devant un public étonnamment captivé. Et c’est parti pour 1h30 de pédagogie hyper-active ! On oscille entre la projection d’extraits de documentaires ou de dessins animés et les interactions avec l’audience.
Les échanges prennent des formes variées, l’intervenant invitant les enfants sur scène pour des mimes et des jeux, ou questionnant l’ensemble de la salle. Ce méli-mélo de jeux et de discussions permet à l’animateur d’aborder des sujets pourtant extrêmement complexes. Il parcourt l’impact de l’homme sur l’eau, sur les éco-systèmes aquatiques, les moyens d’agir…

intéraction avec le public

Une expérience ludique

Le côté parfois austère des conférences peu faire planer un doute sur l’expérience vécue par un public aussi jeune. Cependant, les réactions de la salle tout au long de l’intervention laisse entendre que le moment est plutôt plaisant.

Comme l’explique Chloé, chargée de mission dans l’association, c’est le but recherché :

En effet, [les conférences] sont ludiques, interactives… On mélange des projections, discussions, jeux, quiz, et même des saynètes de théâtre en 1h30 ! Cela permet de rendre l’animation très rythmée et d’aborder différents sujets complexes avec des jeunes enfants et de les garder concentrés tout le long.

découverte de la pyramide écologique

Mais, même si on a envie de croire Chloé sur parole, son explication n’a de valeur qu’avec l’appui des retours des participants. C’est Diane, élève de CE2 à l’école élémentaire 12/14 Alésia qui nous raconte :

À la fin de la conférence, ils nous ont donné des cartons de couleur rouge, vert et marron.
Il y avait un quiz et 3 réponses possibles par question. On devait lever la ou les bonne(s) couleur(s). Quand [l’animateur] donnait la réponse, on avait 5 secondes pour exprimer notre joie et là, je peux vous dire que ça criait. J’ai adoré cette conférence.

Vote à main levée en conférence animée

Une prise de conscience

Le plus impressionnant reste l’impact de cette animation sur la réflexion que mènent les enfants par rapport au monde qui les entoure. Si le public était déjà sensible à l’importance de l’eau et maîtrisait son cycle, il l’était bien moins sur l’impact humain.
Proposant eux-mêmes les solutions, la plupart des élèves ont semblé se muer naturellement en ambassadeurs de la protection de l’eau.

Les « 3 R » signifient recycler, réduire et enfin réutiliser le plus d’objets.
Hugo

Le conférencier nous a expliqués que tous les déchets, c’est l’homme qui les fabrique.
Il nous a montré une vidéo qui montrait les animaux qui mangeaient ces déchets jetés dans la mer et mouraient.
On doit recycler, réutiliser et réduire nos déchets.
Ce qui m’a le plus impressionné, c’est qu’il existe un continent de déchets et il fait six fois la France.
Tout le monde croit que si on jette un petit papier, ça ne fait rien, mais c’est faux, car si tout le monde dit ça, il y aura beaucoup de déchets.
Alkmini

Le plus amusant est de découvrir au travers des bandes dessinées qu’ils ont réalisé (à voir sur le blog de l’école) la position qu’ils prennent vis-à-vis des adultes, en particulier de leurs parents, pour les sensibiliser à leur tour. Des citoyens du monde en pleine action !

Merci à Patricia Nosrée, enseignante de la classe de Ce2b l’école 12/14 Alésia, pour les retours des élèves qu’elle a récolté.

 

Jean-Baptiste Plassiard

Laisser un commentaire

Événements à venir

Depuis que je lis la lettre d’info…