Formulaire de contact

Agenda

Que savez-vous des produits cosmétiques que vous appliquez quotidiennement sur votre peau ? Présence de matières pétrochimiques, allergènes, perturbateurs endocriniens, … les  cosmétiques de l’industrie conventionnelle sont de plus en plus décriés. Face à la recrudescence des campagnes marketing et publicitaires vantant les mérites de nombreux produits de beauté, à l’encombrement de nos salles de bain, … la slow cosmétique propose une consommation réfléchie qui s’inscrit dans le respect de la nature.

Fabrication de produits cosmétiques maison

Qu’est-ce que la slow cosmétique ?  

La Slow cosmétique est un concept inventé par Julien Kaibeck, passionné de beauté naturelle et d’aromathérapie. Il fonde en 2012 le mouvement Slow Cosmétique afin de sensibiliser les consommateurs à un mode de consommation de la beauté plus raisonnable, plus écologique et plus naturel. La Slow cosmétique repose sur des principes simples : connaissance, bon sens et éthique.

De quoi la peau a-t-elle vraiment besoin ?

Cette façon d’appréhender les produits de beauté demande une bonne connaissance de sa peau, de son fonctionnement et de ses besoins. Nettoyer (sans la décaper), hydrater (apporter de l’eau) et nourrir (apporter du gras) sa peau constituent les 3 gestes essentiels d’une routine beauté efficace.

Décrypter attentivement les étiquettes et se repérer dans les labels

Au même titre que l’on fait de plus en plus attention à ce que l’on mange, il est devenu essentiel de veiller à la qualité de ce que l’on applique sur sa peau. Pour ce faire, rien n’est plus efficace que de lire la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients), c’est-à-dire la liste des ingrédients utilisés. Cet exercice permet notamment de contourner les pièges du Greenwashing et de voir en coup d’oeil si le côté « nature » de sa crème est ou non qu’une illusion marketing. Les labels des cosmétiques biologiques peuvent également aider, à condition de bien savoir ce que garantissent tels et tels labels. Le cahier des charges diffère en effet d’un label à l’autre.

Les cosmétiques maison 

Fabriquer ses propres soins cosmétiques, au-delà du plaisir de savoir exactement ce que l’on met sur sa peau, est facile, ludique et économique. Avec quelques ustensiles de votre cuisine et quelques ingrédients de base tels que les huiles végétales, les hydrolats ou eaux florales, l’argile, le bicarbonate, le miel, le beurre de karité ou encore l’aloe vera, vous pouvez réaliser de nombreux produits cosmétiques de qualité.

Élise, chargée de projets 78 chez e-graine, a répondu à nos questions :

  • Pourquoi se tourner vers les cosmétiques maison ? :
  • Quels conseils donnerais-tu à une personne qui souhaite se lancer dans les cosmétiques maison ? :

Vous n’avez pas l’occasion de participer à nos ateliers fait maison ? Voici une sélection de ressources incontournables :

 

Laisser un commentaire

Événements à venir

Depuis que je lis la lettre d’info…